Centre artistique Awassô
 Danses, musiques, arts d'Afrique et du monde

Cliquez ici pour modifier le sous-titre


Les artistes


Manon Corbice


Passionnée depuis l’enfance
par la danse et l’Afrique, Manon, dite Rokia, commence la danse par le hip-hop et le ragga.

Lorsqu'elle découvre la danse africaine, elle fait un premier cours d'essai qui ne la convainc pas ; elle laisse alors passer une année avant de retenter l'expérience... C'est finalement une révélation, elle rencontre la danse dans laquelle elle se sent bien, dans laquelle elle se sent vivante et libre...


Elle est d'abord formée par Nathalie Mangwa et le chorégraphe Achille Poté dans la région de Montpellier, puis évolue très rapidement. Elle étudie en parallèle la sociologie/ethnologie et les lettres modernes à l'université, et passe son CAP cuisine. A travers ses études et sa vie personnelle, elle garde en permanence ce lien inexplicable qu'elle a avec le continent africain: étude d'ethnies du Burkina Faso, de la littérature francophone, apprentissage de la cuisine de différents pays d'Afrique de l'ouest... 


Son premier voyage en Côte d'Ivoire est un déclic...


Elle consolide alors son expérience dans plusieurs groupes tel qu'Adokaflé et à travers ses nombreux voyages en Afrique, où elle se forme très régulièrement, notamment au sein de l’École de Danse et d’Échange Culturel de Rose-Marie Guiraud.

Spécialisée dans la danse ivoirienne, elle a fait partie de la Compagnie Tamany en France et Nougbo d'Afrique en Côte d'Ivoire durant plusieurs années. 

Lorsqu'elle rencontre Daniel Bouazo, qui se met en tête de la former à un des rythmes les plus complexe de Côte d'Ivoire,

le Gbégbé,  elle touche enfin du doigt ce qui la passionne et l'intrigue tant depuis plusieurs années. 

Après avoir enseigné durant 6 ans en France, elle passe une année en Côte d'Ivoire où elle est chorégraphe de la Compagnie Awané et propose des cours sur Abidjan. 


De retour en France depuis peu, elle donne de nombreux stages en Europe, avant de se lancer dans la création du centre Awassô et de reprendre les cours dans la région bordelaise ...


Totalement imprégnée par la culture de ce pays d'adoption, métissée de coeur, Manon communique son énergie et enseigne avec pédagogie et motivation.

Sur scène, elle laisse les spectateurs sans voix... l'émotion et l'énergie qu'elle dégage laissent transparaître toute la passion qu'elle a en elle...


                                                                               Manon en vidéo :Photos et vidéos




Daniel Bouazo


Artiste pluridisciplinaire, Daniel Bouazo, dit Rougeot, commence dès son plus âge comme danseur et comédien, avec "Les petits danseurs d'Issia", avant de se tourner vers les instruments de musique. 

Sa passion pour ces derniers a fait de lui un excellent percussionniste soliste mais aussi un batteur hors pair, un bassiste émérite, un guitariste et un chanteur.


Spécialisé dans les rythmes ivoiriens et particulièrement dans ceux de son ethnie, les "bétés", il joue avec un grand nombre d'artistes tels que JC Djaty's, Pablo de Gokra, Béta Simon, Driga Gnahoré, Dickaël Liade, Lucson Pado...

A Abidjan, il fait également partie des Compagnies Nougbo d'Afrique et Aaninka durant trois années, avant de créer sa propre Compagnie, Awané.


Après leur tournée de stages en France, Daniel s'installe avec Manon à Libourne et met en oeuvre le projet du centre Awassô, tout en se formant, en parallèle, au piano. 


Très polyvalent, la richesse de son savoir en font un excellent professionnel, toujours à la recherche de nouvelles connaissances.


La musique, c'est toute sa vie... il vit de, par et pour la musique. A travers toujours plus  d'échanges et de partages, il transmet sa passion avec beaucoup de générosité.



Daniel en vidéo: Photos et vidéos




Salma Brian



La grâce, l'élégance, la maîtrise...


Salma est une danseuse aux multiples facettes. 


Allant de la Danse tribale fusion à l'ATS (American Tribal Style), en passant par la danse contemporaine, Salma ne cesse d'enrichir son répertoire avec curiosité et passion


Mais la danse orientale reste la source, le coeur de ce besoin de se mouvoir. Plus qu'une danse, elle représente ses racines, d'où sa volonté de partager et d'enseigner son amour pour cette danse


Formée et encouragée principalement par Angélique Julia ( Association Danse Tribale Bordeaux), fondatrice et directrice artistique de la compagnie Ausatinrouge, qui lui a transmis sa vocation, elle a côtoyé plusieurs professeurs dont Julie de St Blanquat (l'association Étoiles des Sables, Paris), Sharon Kihara et Melli Tribale (tribale fusion), Rashyd Rai fusion (musique orientale). 


Aujourd'hui interprète au sein de la compagnie Ausatinrouge en danse orientale et tribal fusion, membre de la tribu Kali Sempra en ATS et soliste/chorégraphe en devenir, Salma vous propose de partager son expérience de la danse comme une découverte de soi, une source de réjouissances à la vie, au corps qui nous porte, et un voyage à travers la culture orientale si riche et généreuse en émotions.




Yoan Zaire



Danseur, chorégraphe et professeur, Yoan a été formé en Breakdance, Hip Hop et Danse Contemporaine.

Ancien danseur du NY POSSE (Les Associés Crew - Cenon) et de LA TRIBU ROUGE  (Hamid Ben Mahi), chorégraphe du crew LSG (Les Sales Gosses - Bordeaux) et danseur de LA SMALA (Bordeaux) et de la Cie LEGATO (création "Rhapsody in Blue" d'Emmanuelle Grisot), il a donné des cours pour USSC Danse (St Cier s/ Gironde), au Centre Social de Floirac et pour l'association Caméléon de Luzarches (95).

Il dispense actuellement des cours pour l'association FOKSABOUGE (St André de Cubzac) et Les ASSOCIES CREW (Cenon).

Il fait beaucoup d'interventions et des Workshop dans toute la région Bordelaise 


Ces cours sont basés sur l'apprentissage de la musicalité, les techniques fondamentales en TopRock, FootWork  (Pass-Pass) ainsi que les Phases pour les niveaux les plus avancés. 

La créativité de l'élève sera aussi travaillée pour que chacun puisse "Freestyler" et s'approprier sa propre danse.


Vidéo de Yo: Photos/vidéos




Morgane Combes



Après 15 ans de danses classique et moderne, c'est avec une solide base académique que Morgane intègre il y a 3 ans les danses urbaines. 


Elle s'enrichit ainsi de multiples cours (street, hip-hop...) mais son style penchera vers la dancehall, et elle intègre la promotion 2017 de 'Dancehall Master Formation', formation intensive en dancehall dispensée par des pointures du milieu. 


Riche de ces multiples styles, Morgane traverse toutes les écoles pour se perfectionner et dispense plusieurs cours dans la région bordelaise.


Aujourd'hui, elle allie qualité de corps, flow, technique et amusement, vers une dancehall qui s'avère masculine comme en 'female style'. 


 Très investie et motivée, Morgane est toujours souriante, elle saura vous mettre à l'aise et vous faire passer un bon moment.





Paulo Sergio Correia Alberto


Né en 1989, à Luanda, en Angola, de père Angolais et de mère afro-brésilienne, Paulo vit 1 an en Angola puis part s'installer avec sa famille au Brésil, à Sao Paulo


Il s'investira dès l'âge de 5 ans dans une troupe de théâtre où il fera des représentations dans le monde entier. Il commence la capoeira Angola à l'âge de 7 ans dans le groupe Muzenza de Sao Paulo, mais il découvre rapidement d'autres styles de capoeira dans la rue et se spécialise dans la capoeira de style régional, plus acrobatique et impressionnante.  Il partira ensuite du Brésil à l'âge de 14 ans pour s'installer 2 ans en Hollande. 


Après tous ces voyages, il viendra finalement s'installer en France, à Périgueux, où il s'investi dans l'association de capoeira, Senzala Do Perigord, auprès du professeur Sting


Mestre Sorrizo le baptisera du nom de Capoeiriste Kizomba, homme qui aime danser. Il passera ainsi ces grades dans l'association Senzala jusqu'au grade de moniteur (corde bleue).


Passionné et totalement imprégné par sa culture métissée, il est impatient de vous faire partager son art et sa joie de vivre.

La Capoeira est plus qu'une discipline, c'est un tout: la danse, l'art martial, le chant, la musique... une manière de vivre...


La capoeira est l'un des aspect les plus fascinant et poétique de la culture brésilienne. L'art de lutter à l’intérieur de la danse et de danser dans la lutte.


Paulo en vidéo: Photos et vidéos